Recherche
Mini calendrier
Mois précédentnovembre 2018Mois suivant
lumamejevesadi
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
Beyond survival in Solid Organ Transplantation
27
28
29
30
  Événement SFT Événement SFT
  Parrainé SFT Parrainé SFT
  Autre congrès Autre congrès
  Manif labo & div. Manif labo & div.
  Enseignement Enseignement
Qui est en ligne
24 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur Actualités)

Membre(s):0
Invité(s):24

Historique actualités : Catégories
EN MÉMOIRE DE : René Küss
Posté par Le webmestre le 24/06/2006 23:10:00 (2050 lectures)

renekuss
René Küss nous a quitté le 20 juin 2006 au terme d’une carrière de près de 70 ans consacrée pour sa plus grande part à l’Urologie.
Bien au-delà des performances techniques connues de tous, de la première réparation d’une plaie iatrogène de l’uretère en 1947 aux premières transplantations rénales en 1951 et au développement de la chirurgie conservatrice dans le traitement des cancers du rein dans les années 80, c’est au chirurgien humaniste et visionnaire qu’il faut d’abord rendre hommage.

Dès les années 50 une amitié sans faille le lie à Marcel Legrain et c’est ensemble qu’en 1972 ils créeront à l’Hôpital de la Pitié une Unité de Transplantation faisant partager sur un modèle Anglo-saxon les responsabilités thérapeutiques aux chirurgiens, anesthésistes et néphrologues.

Si la technique chirurgicale de la transplantation reste à ce jour - et dans le monde entier- très proche de celle mise au point il y a plus de 50 ans par René Küss, son groupe proposera aussi à la fin des années 70 grâce à l’aide des réanimateurs des conditionnements peri-opératoires du receveur permettant un recours minimal à la dialyse post transplantation et obtiendra des résultats à long terme en bithérapie que bien des protocoles actuels d’immunosupression pourraient leur envier.

Ce goût particulier pour l’aspect chirurgical mais aussi médical de la transplantation conduira au développement avec les années d’une véritable sur-spécialisation de plus jeunes collaborateurs du service de la Pitié dont l’activité se centrera dès lors et jusqu’à ce jour sur la chirurgie de l’insuffisance rénale chronique sous tous ses aspects.

Mais René Küss avait aussi un attrait pour la peinture à la fois éclectique et particulier, des primitifs flamands à l’impressionnisme. Son charisme et des attaches normandes lui avaient permis ainsi il y a quelques années d’organiser à Honfleur une rétrospective Eugène Boudin sans équivalent depuis.

Technicien, visionnaire, humaniste mais encore plus chef d’école, chirurgicale certes mais plus simplement de vie à travers un humour redoutable, reflet d’une humilité soigneusement masquée que seuls ses plus proches élèves savaient percevoir. Ils perdent avec sa disparition un guide mais garderont un modèle et partagent la peine de sa famille.

MO BITKER ...

page précédente                                                                                 
Les 5 derniers articles de la rubrique actualité