Recherche
Mini calendrier
Mois précédentoctobre 2017Mois suivant
lumamejevesadi
1
2
3
4
2017- 11e JMPG - Journées Méditerranéennes Prélèvements et Greffes d'Organes et de Tissus
5
2017- 11e JMPG - Journées Méditerranéennes Prélèvements et Greffes d'Organes et de Tissus
6
7
8
9
10
11
12
13
Continuous Medical Education symposium
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
  Événement SFT Événement SFT
  Parrainé SFT Parrainé SFT
  Autre congrès Autre congrès
  Manif labo & div. Manif labo & div.
  Enseignement Enseignement
Qui est en ligne
16 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur Actualités)

Membre(s):0
Invité(s):16

Historique actualités : Catégories
EN MÉMOIRE DE : Christian Cabrol
Posté par Le webmestre le 19/06/2017 14:30:00 (354 lectures)

Le décès du Professeur Christian Cabrol, le dernier pionnier.

Professeur CabrolLe Professeur Christian Cabrol s’est éteint le 16 juin 2016 à Paris. On aurait pu se souvenir de lui comme le chef du service de chirurgie cardiaque de la Pitié-Salpêtrière, le chirurgien de Mireille Darc, le maître d’un grand nombre de chefs ou ancien chefs de service de chirurgie cardiaque en France, le député européen, le membre du Conseil de Paris, l’auteur de plusieurs livres sur le cœur et la chirurgie, le fondateur de l’Institut de Cardiologie ou le chirurgien de la première implantation de cœur artificiel total en France et bien d’autres choses encore. Mais c’est bien cette première greffe cardiaque européenne le 27 avril 1968 qui marquera le plus sa vie et la mémoire collective. Fallait-il être fou pour les uns ou visionnaire pour les autres pour oser imaginer alors qu’il était jeune chirurgien fellow dans le laboratoire de Walton Lillehei (le père de la circulation extracorporelle) à Minneapolis, que cette aventure puisse être couronnée de succès à une époque où aucune loi en France ne l’autorisait et que la ciclosporine était encore loin d’être découverte ? Il fallait être encore fou ou visionnaire pour oser persévérer pendant toutes les années 70 alors que les résultats étaient décevants et que comme il aimait à le raconter, il  attendait avec impatience de fêter le dixième greffé cardiaque vivant et qu’une nouvelle greffe cardiaque était rapidement suivie du décès d’un des greffés précédents si bien que la bouteille de champagne a attendu longtemps au frigo. Depuis, des milliers de greffes cardiaques ont et continuent à être réalisées en France, il présidera France Transplant et  l’International Society of Heart and Lung Transplantation et surtout parcourera inlassablement la moindre petite ville de France pour porter haut les couleurs du don d’organe. Comme un dernier pied de nez, juste avant de fêter le cinquantenaire de cette greffe historique, Christian Cabrol, celui qui a osé,  a rejoint ses complices qu’il avait cotoyés du temps de Minneapolis, Norman Shumway  et Christiaan Barnard. Mireille Darc pleure et nous aussi.

page précédente                                                                                 
Les 5 derniers articles de la rubrique actualité